Parallélogramme : Qu’appelle-t-on ainsi ?

Vous rappelez-vous de ces exercices de mathématiques au cours primaire où on doit dessiner une multitude de figures géométriques. Parmi ce panel de figures géométriques, on avait le parallélogramme. De quoi s'agit-il réellement ? Qu’appelle-t-on ainsi ? Cet article vient effacer vos points d'ombres trainés à propos de cette figure.

Le parallélogramme la demeure des parallélismes

Le parallélogramme est une figure géométrique du plan. C'est un quadrilatère qui a des parallélismes parfaits. C'est-à-dire qu’il dispose de quatre côtés et ces derniers sont deux à deux parallèles. Le parallélogramme est alors à distinguer du trapèze qui est un quadrilatère qui a juste deux de ses côtés parallèles. Si vous recherchez un détail précis sur le parallélogramme, retrouvez le ici.

Les particularités du parallélogramme

Le parallélogramme est un quadrilatère avec beaucoup de particularités. Bien qu'il faille qu'un parallélogramme ai ses côtés deux à deux parallèles, il en faut plus. Ainsi, il faut également que les côtés opposés de ce quadrilatère particulier aient des segments de même longueur. Les diagonales du parallélogramme doivent alors toujours se couper en leur milieu. Une autre conséquence de cette configuration géométrique est que les angles opposés ont la même mesure.

Les différents types de parallélogramme rencontrés en géométrie

En géométrie, on rencontre plusieurs types de parallélogramme. Il s'agit notamment du rectangle qui est un parallélogramme ayant quatre angles droits. On a également, le losange qui est un parallélogramme ayant au moins deux segments consécutifs de même longueur. Le losange est équilatéral. Nous avons enfin le carré qui est un losange rectangle. C'est-à-dire qu'il a quatre côtés de même longueur et quatre angles droits.

En général, le parallélogramme est un rectangle décalé d'un côté ou de l'autre. Le calcul des paramètres mathématiques (aires, côtés, périmètre, etc) sont calculés de façon très similaire.